Actualités

L’ENTRETIEN PREALABLE AU LICENCIEMENT : RAPPEL DES REGLES

Publié le : 18/08/2021 18 août août 08 2021

L’article L 1232-2 du code du travail dispose que l’employeur qui envisage de licencier un salarié le convoque, avant toute décision, à un entretien préalable. 

Le même texte précise que la convocation est effectuée par lettre recommandée ou par lettre remise en main propre contre décharge et que l’entretien ne peut avoir lieu moins de 5 jours ouvrables après la présentation de la lettre recommandée ou la remise en main propre de la lettre de convocation.

La convocation doit mentionner le fait qu’une mesure de licenciement est envisagée. 

Concernant le délai de 5 jours qui doit séparer la présentation ou la remise de la lettre de convocation, la jurisprudence a précisé qu’il commence à courir au lendemain de cette date (cour de cassation chambre sociale 20 décembre 2006 n° 04-47853).

5 jours ouvrables pleins doivent s’écouler ce qui impose de ne pas prendre en compte les Dimanche et jours fériés. Par ailleurs, lorsque le délai expire un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé, il est prorogé jusqu’au premier jour ouvrable suivant. 

La jurisprudence a posé le principe selon lequel si le salarié est en congés payés à la date où il reçoit sa convocation, l’employeur doit prévoir un délai plus long que le délai légal de 5 jours afin de lui permettre d’organiser sa défense (cour de cassation chambre sociale 13 décembre 2000 n° 98-43809).

L’employeur doit convoquer le salarié même si ce dernier est en arrêt maladie ou en congé maternité.

Sauf disposition conventionnelle sur ce point, l’employeur n’est pas tenu de faire droit à un report de l’entretien.

Le salarié peut se faire assister par une personne de son choix appartenant au personnel de l’entreprise. En cas d’absence d’institutions représentatives du personnel dans l’entreprise, le salarié peut également être assisté par un conseiller du salarié inscrit sur une liste administrative.

Si le salarié a été régulièrement convoqué, son absence à l’entretien ne rend pas la procédure irrégulière et le licenciement peut être valablement notifié par l’employeur.

Mai le défaut d’entretien n’a pas pour effet de dispenser l’employeur de vérifier la réalité et le sérieux des manquements reprochés au salarié (notamment cour de cassation chambre sociale 18 décembre 1984 n° 82-41053) et donc de motiver sa décision de licencier.

L’article L 1235-2 du code du travail dans sa rédaction issue de l’ordonnance du 22 septembre 2017 dispose qu’en cas d’irrégularité de la procédure de licenciement, ce qui vise les dispositions relatives à la tenue de l’entretien préalable et à ses modalités, le juge accorde au salarié, à la charge de l’employeur, une indemnité qui ne peut être supérieure à un mois de salaire.

Historique

<< < ... 3 4 5 6 7 8 9 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK