Actualités

PRECISIONS SUR LE REGIME DU COMPTE COURANT D’ASSOCIE

Publié le : 20/10/2021 20 octobre oct. 10 2021

Par un arrêt récent (cour de cassation chambre commerciale 27 mai 2021 n° 19-18983), la cour de cassation est venue rappeler certaines règles applicables au compte courant d’un associé de société et à son remboursement.

La cour suprême rappelle le principe d’une distinction entre les qualités d’associé de la société et celle de prêteur.

Dans le cas sur lequel la cour de cassation devait se prononcer, un associé de SARL avait cédé ses parts sociales sans que soit stipulé la transmission aux acquéreurs des parts sociales du solde créditeur du compte courant dont l’associé était titulaire.

Plusieurs années après la cession des parts sociales, l’ancien associé avait demandé à la société le remboursement du crédit de son compte. N’ayant pas obtenu le paiement demandé, l’ancien associé  avait délivré assignation trois ans après.

La SARL lui a opposé la prescription de ses demandes, sans succès.

La cour de cassation énonce que « les qualités d’associé et de prêteur de l’associé titulaire du compte sont indépendantes, de sorte qu’à défaut de clauses contractuelles contraires, la cession de ses titres par un associé n’emporte pas cession de son compte courant, faisant ressortir qu’elle n’emporte pas sa clôture, l’associé cédant conservant sa qualité de créancier de la société ».

Sur la question précise de la prescription, la cour précise que le délai de prescription de cinq ans ne court qu’à compter du jour où l’associé cédant en demande le remboursement puisque c’est cette demande qui le rend exigible.

La cession de titres par l’associé n’avait pas eu d’incidence sur la possibilité pour celui-ci de demander le remboursement de son compte courant, la perte de sa qualité d’associé ne lui ayant pas fait perdre celle de prêteur et donc de créancier de la société.

Ce n’est que la demande remboursement qui a rendu exigible le solde du compte et qui a donc fait courir le délai de prescription de l’action en paiement.

La procédure judiciaire ayant été engagée moins de cinq années après la demande en remboursement, l’action judiciaire n’était pas prescrite.

Par cet arrêt, la cour de cassation rappelle qu’il faut dissocier le sort des droits sociaux de celui du compte courant et que, par conséquent, celui qui cède ses droits sociaux conserve sa qualité de créancier et donc le bénéfice du droit au remboursement du solde positif de son compte courant après cession et ce pour une durée indéterminée en l’absence de terme prévu conventionnellement.

Le délai de prescription du droit au remboursement de la créance correspondant au solde créditeur du compte courant d’un associé ne commence pas à courir à compter de la perte de la qualité d’associé.

L’action en paiement se prescrit, comme en droit commun, par  cinq ans à partir de la demande de remboursement qui vaut demande de clôture du compte mettant fin au prêt consenti à la société. 
 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK